Et si on parlait de votre projet ?

EDF - Bazacle à Toulouse

Énergies renouvelables

Schéma Directeur des Énergies (SDE) : c’est la feuille de route permettant de connaître la production et la consommation d’énergie et de planifier leurs évolutions, à l’échelle du territoire, à horizon 2030 et 2050.

-20%de consommations énergétiques

Ambitions

32%d'énergies renouvelables dans le mix

Ambitions

-40%des émissions de gaz à effet de serre

Ambitions

Actions Prioritaires :

  • La rénovation énergétique des logements
  • Les constructions neuves dans le secteur résidentiel => performance énergétique pour les nouveaux logements et la généralisation des « Bâtiments Producteurs d’énergies » (panneaux photovoltaïques & équipements de chauffage décarbonés à haute efficacité énergétique) 
Toulouse, parc solaire à l'Oncopole

Énergie solaire

Le développement du solaire photovoltaïque et les installations existantes sur la Métropole :  

  • Inauguration fin 2021 de la centrale photovoltaïque urbaine la plus importante de France : 35 000 panneaux (15 MW sur 25 ha) sur le site de l’Oncopole.
  • Elle produit l'équivalent annuel de la consommation électrique de 4100 habitants
    • Principaux projets de la métropole :
    • Plaine de l’Oncopole > 15 MWc
    • Parc des expositions MEETT > 5 MWc
    • Marché d'Intérêt National > 1,7 MWc
    • Station d'épuration de Castelginest > 0,3 MWc

 

Les réseaux de chaleurs de Toulouse Métropole

  • C’est la chaleur produite par la combustion des déchets non recyclables et réinjectée dans le réseau de chauffage.
  • Toulouse Métropole possède 3 réseaux de chaleur gérés en délégation de service public.
  • Ils sont alimentés en moyenne plus de 90 % par des énergies renouvelables ou de récupération (EnRR).
Toulouse, usine hydro-électrique de EDF-Bazacle

Hydroélectricité

Toulouse possède 3 centrales hydroélectriques qui servent principalement à l’éclairage urbain, une sur l’Ile du Ramier, une seconde au Bazacle et la troisième La Cavaletade qui produit à elle seule 7 MWh/an (soit la consommation de 1 000 foyers).

Toulouse, usine de méthanisation du Ginestous

Usine de méthanisation du Ginestous

Les boues issues du processus d’épuration des eaux usées sont récupérées pour être valorisées afin de produire du biogaz (biométhane = méthane vertueux) qui est aussi injecté dans le système énergétique général.

  • 28 millions d'euros d'investissement
  • 1Nm3 de biométhane = 10,7 KWh
  • 10 000 tonnes de CO2/an évitées( 4 700 voitures en moins ou la capacité d’absorption du CO2 par 300 000 arbres)
  • C’est la de plus importante usine urbaine de France

Pierre-Jean CHANDÈS

Ingénieur Commercial Technologies vertes, Technologies propres & Énergies vertes

pj.chandes@toulouseatout.com
Mob : 06 03 82 88 21

Invest in Toulouse, Pierre-Jean Chandès - Ingénieur Commercial Technologies vertes, Technologies propres & Énergies vertes

Les Clusters et Pôles de compétitivité du secteur

Pole DERBI : créé en 2005, le Pôle de compétitivité Derbi réunit les entreprises, laboratoires, universités, centres de formation, fédérations professionnelles, organismes financiers et collectivités territoriales impliqués dans le développement de la filière des énergies renouvelables.

  • 350 adhérents
  • 336 projets labellisés depuis 2006 dont 197 financés

 
CEMATER : cluster regroupant les professionnels de la filière des énergies renouvelables et construction durable en Occitanie. ( >90 membres)
 
Aqua Valley : fédère un réseau de 230 adhérents (grandes entreprises, ETI, PME/TPE, organismes de recherche et de formation, associations) principalement localisés en régions Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et Provence-Alpes-Côte-d'Azur. 
Leurs compétences et savoir-faire couvrent la totalité des métiers et du cycle de l’eau.

Focus hydrigène

Projet Hyport (4ième trim. 2022)

Créée par ENGIE Solutions (51 %) et l’Agence Régionale Énergie Climat Occitanie (49 %), Hyport inaugurera fin 2022 sa première unité de production d’hydrogène vert (430 kg/jour) qui alimentera 180 véhicules légers et 7 bus sur le site de l’aéroport de Toulouse Blagnac. 
L’aéroport de Toulouse est le premier aéroport en Europe à accueillir une infrastructure de production d’hydrogène renouvelable pour alimenter des bus effectuant le transport de ses passagers. 
Infrastructures : 
1 station côté pistes de 350 bars 
1 station côté ville de 350 & 700 bars

Le Technocampus Hydrogène de Francazal (2024)

15 000 m² sont prévus pour accueillir le plus grand centre européen de recherche, d'essai et d'innovation technologique dédié à l'hydrogène vert. 
Il accueillera des salles d’essais dites de « faible puissance » et « forte puissance » dédiés aux universitaires, à des start-ups et à des industriels 
Investissement total (investissements de départ et équipements) : 40M€ 
L’objectif est de devenir le plus grand centre européen de recherche, d’essai et d’innovation technologique dédié à l’hydrogène issu d’électrolyse de l’eau 

Le projet de station multi-carburants sur le site de Langlade (Tisséo)

Tisséo Collectivités devrait acquérir, d’ici à 2023, 6 à 8 bus à hydrogène qui seraient affectés au dépôt de Langlade pour être utilisés sur une ligne régulière.
Le parc de Tisséo est composé de 561 bus, dont 60 % sont hybrides, électriques ou roulant au GNV.